L'éco-mobilité

Le concept de mobilité

Partager sur Twitter

La mobilité spatiale est un déplacement dans l’espace, d'un endroit à un autre. Ainsi, le terme de mobilité, souvent réduit à sa dimension spatiale, renvoie généralement à un moyen de transport qui va des patins à roulettes à l'avion, en passant par tout ce que l'être humain a mis au point pour faciliter ses déplacements. Mais pas seulement ! La marche, l'utilisation très naturelle de ses deux jambes, entre aussi dans cette acception.
Cette mobilité est aujourd'hui littéralement partie prenante de la vie de l'être humain. Pouvoir se déplacer au gré de nos besoins ou de nos envies est aujourd'hui tellement simple ; ça en est devenu une nécessité absolue.
Pour certains, c'est la condition même de notre épanouissement, puisque l'accroissement de la mobilité des personnes et des biens correspond généralement à un accroissement de la prospérité.

Les motifs de déplacement peuvent être classés en 6 catégories:

  • les déplacements pour se rendre au travail,
  • les déplacements professionnels (dans le cadre de son travail),
  • les déplacements pour la formation, les études, l’école,
  • les déplacements pour les achats,
  • les déplacements pour les loisirs,
  • les déplacements pour créer des liens sociaux (rencontrer des amis, de la famille).

Nos déplacements sont conditionnés principalement par deux facteurs : le temps et l’argent. Et comme « le temps, c’est de l’argent », il faut aller toujours plus vite, le temps de déplacement étant souvent considéré comme du temps perdu… Ainsi sommes-nous pris dans l’engrenage du toujours plus loin, toujours plus vite, avec son lot de pollution associé. 

Ainsi s’interroger sur notre mobilité physique, c’est s’interroger sur nos modes de vie, nos modes de consommation (import/export) et notre rapport au monde. Un paysage qui défile à 300km/h n’est pas le même qu’un paysage parcouru à pied. Nombre de détails passeront inaperçus au passant pressé. Or, s’il est confortable et pratique de pouvoir se déplacer rapidement, il est tout aussi intéressant de prendre son temps. Ce temps suspendu, ces temps de transition entre deux points connus, entre deux états, sont sources de surprises et de créativité : dans ces moments là, quand l’esprit n’a rien d’autre qu'à profiter du moment présent, notre conscience habituellement toujours tendue vers un objectif peut se détendre et laisser libre cours à l’imagination.
Dans un monde où tout va de plus en plus vite, il est donc grand temps de redonner du temps au temps, et la mobilité porte bien en elle cette problématique.



Revenir en haut