L'éco-mobilité

Des bénéfices pour tous

Partager sur Twitter

Tous ensembles nous pouvons bénéficier des bienfaits de l'éco-mobilité.

Lutter contre la pollution

Sachant que le premier  kilomètre parcouru en voiture est le plus polluant, la baisse des trajets courts en voiture limite de façon conséquente la pollution atmosphérique et les émissions de gaz à effet de serre.

Lutter contre le bruit

En réduisant le nombre de véhicules à moteur on réduit le bruit ambiant. Ce qui est très important puisque d'après l'enquête de l'INSEE sur les conditions de vie des ménages français de 2002, parmi les principales nuisances de leur vie quotidienne, ils citent souvent le bruit. Surtout lorsqu'ils habitent dans une agglomération de plus de 50 000 habitants. C'est ainsi que 54 % des ménages français vivant en ville placent le bruit à la première place des nuisances.

Lutter contre l’obésité et avoir une meilleure hygiène de vie

L’Organisation mondiale de la santé recommande de pratiquer une activité physique modérée, pendant au moins une demi-heure par jour. Aujourd’hui 12% des enfants sont obèses en France ; un taux qui a été multiplié par deux en 15 ans. Se déplacer quotidiennement sans véhicule motorisé favorise cette activité physique.

Favoriser l’apprentissage de la sécurité routière

Pour les enfants, aller tous les jours à l’école, à pied ou à vélo, et avec un encadrement, permet d’acquérir le bon comportement à avoir dans la rue. La diminution du nombre de véhicules à proximité de l’école permet aussi de réduire les dangers.

Faire des économies

La marche et le vélo sont d’excellents moyens de transport durables qui limitent les dépenses occasionnées par l’usage d’une voiture. Le co-voiturage permet aussi de faire des économies de combustible. Ces aspects sont d’autant plus importants que nous sommes aujourd’hui confrontés à une baisse sensible du pouvoir d’achat et à une montée globale des prix du pétrole.

De plus, en zone urbaine, la marche à pied, le vélo sont des moyens très rapides pour se déplacer sur de courtes distances en un temps record.

Un acte citoyen pour un quartier vivant

Se déplacer autrement qu’en voiture permet de profiter différemment de son environnement quotidien. Chacun redécouvre son quartier. Les déplacements doux favorisent aussi le commerce de proximité. La communication entre riverains est rendue plus facile, et cela crée aussi des liens sociaux entre les personnes.

Le principe de solidarité et d’échange de services permet par exemple aux parents solidaires de limiter les déplacements domicile/école et donc de se libérer du temps (tous les parents ne sont pas obligés de se mobiliser pour amener leurs enfants à l’école).

Revenir en haut