Monter son projet d'éco-mobilité scolaire

Des acteurs incontournables

Partager sur Twitter

L’éco-mobilité scolaire touche de façon directe ou transversale une multitude d’acteurs de l’école, du quartier, de la commune, parfois de la Région. Tous ont un rôle à jouer. Parmi ces acteurs, citons :

  • Les enfants ne sont pas les plus difficiles à convaincre de l’intérêt de développer ou de promouvoir les modes de déplacements doux. Bien au contraire, car cela peut leur apporter une certaine autonomie dans leurs déplacements (qu’il faudra apprendre à gérer avec les parents).
  • Les parents sont des acteurs centraux qui décident du mode de déplacement de leurs enfants. Ils peuvent être à l’initiative d’actions autour de l’école et doivent dans tous les cas faire partie de la dynamique de projet qui sera initié. La notion de sécurité et la confiance qu’ils pourront laisser à leurs enfants ou à une tierce personne sont les éléments clefs qui influenceront leurs choix. Il est donc important d’apporter un soin particulier à leur information.
  • Les enseignants jouent un rôle éducatif majeur, en partie sur les aspects de sécurité routière, mais également pour créer et mettre en place des projets pédagogiques liés à l’éco-mobilité au sens large du terme : liens avec l’urbanisme, la citoyenneté, les changements climatiques… --> page sur les thèmes liées
  • Les partenaires associatifs qui œuvrent dans le champ de l’éducation à l’environnement ont développé, ces dernières années, une expertise en matière d’éco-mobilité et peuvent apporter un soutien méthodologie, technique et pédagogique au projet.
  • La collectivité locale joue un rôle direct puisqu’elle possède la compétence nécessaire aux différents aménagements liés à la circulation. C’est donc un acteur incontournable du projet.
    Elle peut d’ailleurs parfois être à l’origine de la démarche en engageant un programme d’action à destination des écoles de son territoire. Elle assure alors souvent la coordination du projet.
    Elle peut aussi avoir un rôle d’information et de mise en relation des acteurs en organisant des réunions ou en aidant à la communication : rôle de concertation.
  • Les communautés de communes ou d’agglomération sont souvent partie prenante par le biais des PDU. Ils sont des soutiens logistiques, financiers et parfois même techniques. Dans ce domaine les agglomérations de Lyon, Angers, Rennes, Brest… ont initié des démarches d’éco-mobilité scolaire.

Pour compléter cette liste non exhaustive qui regroupe les principaux acteurs, peuvent s’ajouter l'ADEME (soutien majeur dans les projets d'éco-mobilité), les Conseil généraux et régionaux, les partenaires sociaux, les associations locales qui valorisent les modes de déplacements doux…

Revenir en haut