Monter son projet d'éco-mobilité scolaire

Changer les modes de déplacement

Partager sur Twitter

Voir la pièce jointe

Pourquoi changer de mode de déplacement domicile - école ?

L’école et les loisirs représentent la majorité des déplacements chez les jeunes. La majorité de ces déplacements sont très courts : 50 % des trajets motorisés font moins de 3km et 30 % moins de 1 km.

La part des élèves accompagnés en voiture à l'école a doublé ces 25 dernières années, et cette part ne cesse d'augmenter.

Selon une étude de l’ADEME et de l’ARENE effectuées en Ile-de-France entre 2002 et 2004, la distance domicile-école est dans 81% des cas inférieure à 1km, et la dépose en voiture est très variable suivant le contexte de 3,5% à 74% de dépose-minute devant l’école.

Outre une réduction des émissions de gaz à effet de serre, on observe que l'éco-mobilité favorise les liens sociaux : les parents discutent d’avantage aux abords de l’école qui devient un lieu d’échange et de rencontre entre habitants. On prend le temps de se déplacer, de rencontrer les autres. Le stress est moindre et la qualité de vie augmente !

Pour cela, il est important d’une part de mettre en place de nouveaux moyens de déplacements, mais aussi de sensibiliser les différents acteurs aux différentes formes de mobilité indépendamment de la mise en œuvre de ces dernières dans le cadre de l’école. L’idéal étant, bien entendu, de mener de front ces deux types d’actions complémentaires.

De plus, contrairement à ce qu'on pourrait penser, le gain en sécurité pour les enfants est non négligeable. Lorsque de nombeux enfants sont déposés en voiture (constat à l'heure à actuelle) :


 

Ceci a pour conséquences :

  • un stress important aux abords de l'école dû au nombre important de voitures,
  • une augmentation des risques d'accidents de la circulation aux abords des écoles,
  • une habitude de prendre la voiture pour de petits trajets,
  • une atteinte à la qualité de l'air et à la tranquillité aux abords des écoles (susceptible de répercussions sur la santé des enfants et un sentiment accru d'insécurité chez les parents).

Les parents ne sont pas conscients des conséquences néfastes que cela peut avoir sur leurs enfants et continuent d’amener les enfants à l’école en voiture.

Il s’agit d’inverser la tendance de « l’auto-mobile », voire même de retrouver dans nos quartiers, communes et villages la qualité de vie que nous méritons et de transformer les abords de l’école en un lieu de vie et d’échange entre habitants :


Pour plus d'informations, vous pouvez aussi consulter la fiche "Pourquoi et comment encourager l'éco-mobilité scolaire" réalisée par l'ADEME et l'ARENE IdF et téléchargeable ci-dessous.

 

Fichier joint
AperçuFichier attachéTaille
Pourquoi et comment encourager la mobilite scolaire324.42 Ko
Revenir en haut